page contents

Lui et sa thérapie par l'écriture

Les coups successifs qu’il a reçus tout au long de sa vie, ont rendu vulnérable ce type qui ne finit pas d’encaisser. Lui qui s’est toujours comporté en humaniste inconditionnel, du moins c’est ce qu’il croit, se voit déshumaniser petit à petit au point de ne plus s’aimer soi-même. Devant ce terrible constat, il se demande s’il reste encore de la place à accorder aux autres dans ses sentiments bafoués par les aléas de la vie.

Forgé par les dures collines de sa région, il a appris à se débrouiller pour se frayer un chemin dans un milieu où règne la loi des audacieux qui empiètent sur les plates-bandes des braves. A aucun moment, notre type n’a dépassé les bornes qu’il s’était délimitées pour arracher, non sans peine, son dû afin d’avoir le sentiment du devoir accompli. Pour ne pas faillir à sa règle de bonne conduite, il s’est souvent pénalisé en cédant du terrain aux autres qui n’hésitent pas à abuser de sa bonté.

Ce n’est pas tant autrui qui lui cause du chagrin, se sachant en mesure de dépasser tout cela, mais sa propre famille à qui il a tout donné et sacrifié. Il se sent trahi par l’ingratitude de celle-ci qui, au lieu de l’encourager, le harcèle sans cesse. Les exigences dont il est accablé, l’écrasent de tout leur poids qu’il supporte difficilement. Affaibli, épuisé, il essaie de jeter du lest pour ne pas décrocher et tente de l’évacuer par n’importe quel moyen.

Pour ne pas plier devant la souffrance qu’il vit intérieurement, il se décompresse dans l’écriture qu’il exprime dans une métaphore qu’il partage avec d’autres personnes sur le web. Pour lui, l’écriture est une nécessité pour démontrer à sa famille qu’il a des compétences qu’il ne faut pas négliger. S’il a choisi ce domaine, c’est pour convaincre son épouse ainsi que ses enfants, qu’il mérite quelques égards.

Possédant l’art du bricoleur en tous genres pour avoir réussi là où bien des spécialistes peinent, il a voulu prouver qu’il est encore capable de réussir sur un terrain où tout pronostic était impossible. Bien que n’ayant pas fini le cycle de l’école primaire, il a commencé par écrire des poèmes dans sa langue maternelle, puis il a décidé de prendre le taureau par les cornes et devenir auteur.

Malgré toutes ces démonstrations, sa famille ne lui accorde aucune considération, s’obstinant à disqualifier tout ce qu’il entreprend. Ce déni l’a poussé à se surpasser physiquement et intellectuellement dans la réalisation de certains projets qui ont dépassé ses espérances. 

Obnubilés par la psychologie de leur maman pour le leadership du foyer, les enfants rejettent le mérite de leur papa et le voient au travers de l’image sciemment déformée par la mère. Désenchanté et découragé, l’infortuné papa leur a fait savoir qu’un jour il se vengerait et se conduirait comme un homme. Ce jour que son épouse et ses enfants ne devinent pas, c’est celui de son trépas qui leur fera prendre conscience de l’évidence qu’ils refusent d’admettre.

Pour l’instant, notre bonhomme continue son devoir jusqu’au bout, un peu comme ce bœuf ayant labouré toute la saison pour se voir dévoré par les loups au moment de la transhumance. Cette fable du terroir le rend si triste que des idées obscures lui traversent l’esprit, mais il est assez lucide pour ne pas céder devant l’envie de faire autre chose que ce qu’il pense relever de la sagesse.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×